La chrononutrition : comment ça marche ?

La chrononutrition est une formule élaborée par Dr Alain Delabos en 1986 se reposant sur l’estime du rythme biologique pour maigrir. Elle se cale sur le rééquilibrage de l’alimentation suivant le besoin de notre organisme c’est loin d’être un régime.

Ce qu’il faut savoir sur la chrononutrition

Pratiquement, le principe est de manger différents aliments au moment où ils seront plus nécessaires pour subvenir aux énergies dont le corps a besoin. Manger gras le matin, dense à midi, sucré l’après-midi et léger le soir récapitule le Dr Delabos. Nous pouvons manger de bons aliments non autorisés dans les régimes au petit déjeuner ou au déjeuner, mais pas le soir suivant un horaire constant. C’était ainsi que faisaient nos ancêtres.

Le Dr Delabos appuie sa méthode de chrononutrition en partant du principe que les aliments ne s’incorporent pas de la même façon en fonction des moments où ils ont été consommés. Soit ils sont convertis en énergie, soit ils sont stockés et causent le surpoids.

Le matin, si nous consommons des aliments riches en graissent où en sucre, ils seront changés en énergie importante par contre, s’ils sont pris le soir, ils seront stockés et changent en graisse.

Ces règles peuvent bouleverser nos train-train de vies alimentaires, mais c’est d’une utilité capitale pour rééquilibrer notre alimentation et maigrir.

Une journée modèle

Au petit déjeuner, un repas copieux assemblant du fromage, des féculents de riz ou de maïs, de protéines comme œuf ou viande et des fruits est complet. Les calories brulées vont contribuer à régénérer les cellules et l’organisme à besoin de nouvelles énergies pour dépenser dans la journée.

Au déjeuner, favorisons en petite quantité les protéines et les sucres lents pour avoir encore de l’énergie et rester en forme jusqu’à la fin de la journée. 250 g de viande avec un peu de féculents ou des légumes verts.

Au gouter, mangeons du chocolat ou des fruits pour couper la faim et tenir jusqu’au soir pour ne pas prendre n’importe quoi au dîner.

Pour le dîner, l’heure où le corps tend à stocker les graisses, adoptons un repas léger qui s’assimile facilement pour permettre à l’organisme de bien le digérer et se reposer. Les protéines animales sont plutôt conseillées telles que les poissons. Abstenons nous à prendre des sucres rapides, des graisses ou des féculents. 

0 Commentaire(s) Poster un commentaire

Aucun commentaire pour le moment.

Laisse un commentaire

6947